Navigation

Partenaires
cliniques publics

Programmes d'évaluation en conduite automobile

Logo du Centre de réadaptation Constance-LethbridgeCentre de réadaptation Constance- Lethbridge

Logo du Centre de réadaptation Lucie-BruneauCentre de réadaptation Lucie-Bruneau

Logo de l'Hôpital juif de réadaptationHôpital juif de réadaptation


Partenaires
cliniques privés

Cliniques d'évaluation en conduite automobile

Logo du Centre Professionnel d'ErgothérapieCentre Professionnel d'Ergothérapie
ergo@qc.aira.com

Logo de LogikErgoLogikErgo
logikergo@bellnet.ca

Partenaires
industriels

Logo de Faros-Simulateurs de conduite automobileLes simulateurs Faros (France)


Vieillissement et conduite automobile

Vieillissement

Quand cesser de conduire ? (1)

Vous vous préoccupez de votre conduite sur la route ou de celle d'un proche qui vous est cher?

Nous voulons tous conduire notre voiture le plus longtemps possible, tant que nous demeurons sécuritaires. Toutefois, pour plusieurs d'entre nous vient le temps de diminuer ou d'arrêter de conduire. Pour vous aider ou pour aider un proche qui vous est cher, voici 15 signes indiquant que quelqu'un devrait diminuer la conduite ou s'inscrire à des sessions d'entraînement spécifiques aux conducteurs expérimentés:

  1. Moins à l'aise et plus nerveux ou plus craintif en conduisant.
  2. Difficulté à garder la voiture dans sa voie
  3. Il vous arrive plus souvent d'éviter de justesse un accident.
  4. Il y a plus d'égratignures et de bosses sur la voiture ou sur des clôtures, boîtes à lettres, portes de garage etc.
  5. Difficulté à juger des distances dans le trafic, aux intersections et dans les voies d'insertion et de sortie d'autoroutes.
  6. Les autres conducteurs vous klaxonnent plus souvent. Vous êtes plus souvent en colère contre les autres conducteurs.
  7. Les amis ou la famille ne veulent pas vous accompagner en voiture.
  8. Vous perdez plus souvent votre chemin.
  9. Difficulté à voir les côtés de la route lorsque vous regardez droit devant vous (par exemple, les autos et les gens semblent arriver "de nulle part" plus souvent).
  10. Violation du code la route ou difficulté à prêter attention aux panneaux routiers, aux signaux (feux, stops…), aux marques sur la chaussée.
  11. Réponses plus lentes aux situations inattendues; difficulté à déplacer le pied de l'accélérateur au frein ou confusion entre les deux pédales.
  12. Facilement distrait ou difficulté de concentration en conduisant.
  13. Difficulté à tourner la tête et à regarder par-dessus l'épaule lors des manœuvres de reculons et de changement de voie.
  14. Condition médicale ou médicaments qui affectent de plus en plus votre capacité à conduire de manière sécuritaire.
  15. Plus de contraventions ou d'avertissements par les policiers, depuis un an ou deux.

Si vous notez un ou plusieurs de ces signes, vous pouvez juger utile de faire évaluer votre conduite par un professionnel de la santé spécialisé en conduite automobile. De plus, vous pouvez consulter votre médecin, si vous éprouvez des difficultés de concentration, des problèmes de mémoire ou tout autre symptôme physique qui pourraient affecter votre conduite. Vous pouvez aussi participer à une recherche sur l'évaluation et l'entraînement, adaptée aux conducteurs expérimentés comme vous ou votre proche.

(1) Ce texte, qui a été traduit, provient du site Internet du AARP au www.aarp.org

Vieillissement

Participez à la recherche

Vous voulez aider au développement d'interventions permettant une décision juste et équitable relative au maintien d'un permis de conduire ?

Nous développons des méthodes d'évaluation et d'entraînement à la conduite sécuritaire, adaptées aux conducteurs expérimentés qui présentent des difficultés telles celles qui sont énumérées dans les 15 signes présentés plus haut. Les méthodes actuelles d'évaluation et d'entraînement des aptitudes à la conduite sécuritaire ne sont pas adaptées aux difficultés sur la route de conducteurs expérimentés. Nous avons développé de nouvelles méthodes pour l'évaluation et l'entraînement à la conduite sécuritaire, spécialement adaptées aux conducteurs expérimentés âgés. Vous pouvez aider en participant à cette étude en contribuant au développement de meilleures évaluations et entraînement, vous aiderez les personnes aptes à conduire, malgré leur maladie ou leur handicap, à conserver leur permis plus longtemps et vous aiderez les personnes pour lesquelles il serait préférable d'interrompre la conduite pour leur propre sécurité et d'envisager d'autres moyens de transport.

Vous êtes invité(e) à participer si vous :


Les participants(es) à l'étude recevront gratuitement une :

Les participants(es) admissibles recevront une indemnité de déplacement.

Participation à une recherche

Pour vous inscrire ou pour plus d'information

Marie Vanier
CRIR - Institut de réadaptation de Montréal
6300, avenue Darlington
Montréal, Qc
H3S 2J4

Téléphone: (514) 340-2111 poste 3157
Télécopieur: (514) 340-2154

Courriel: marie.vanier@ umontreal.ca

 

Responsable

Marie Vanier

Joindre
Marie Vanier

Logo du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métroplitain

Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal Métropolitain (CRIR),
site Institut de réadaptation de Montréal


6300, avenue Darlington
Montréal, Qc
H3S 2J4
Tél.: (514) 340-2111 poste 3157
Téléc.: (514) 340-2154

marie.vanier@ umontreal.ca



Photo de l'École de réadaptation

Faculté de médecine
Université de Montréal