Navigation

Partenaires
cliniques publics

Programmes d'évaluation en conduite automobile

Logo du Centre de réadaptation Constance-LethbridgeCentre de réadaptation Constance- Lethbridge

Logo du Centre de réadaptation Lucie-BruneauCentre de réadaptation Lucie-Bruneau

Logo de l'Hôpital juif de réadaptationHôpital juif de réadaptation


Partenaires
cliniques privés

Cliniques d'évaluation en conduite automobile

Logo du Centre Professionnel d'ErgothérapieCentre Professionnel d'Ergothérapie
ergo@qc.aira.com

Logo de LogikErgoLogikErgo
logikergo@bellnet.ca

Partenaires
industriels

Logo de Faros-Simulateurs de conduite automobileLes simulateurs Faros (France)




Accueil

Témoignage de Jean-François (Suisse) : :

J'ai lu avec intérêt votre travail "Peut-on conduire de façon sécuritaire avec une hémianopsie?" et je me permets de vous donner quelques réflexions personnelles à ce sujet. Je souffre moi-même, suite à un traumatisme crânien, d'une hémianopsie gauche.

Mon médecin m'a fait arrêter de conduire. Même si ce fut ennuyeux je lui en suis reconnaissant car, à l'heure qu'il est, j'aurais certainement la mort de quelques piétons sur la conscience. Il m'est, en effet, souvent arrivé de demander à ma femme "mais pourquoi t'arrêtes-tu?" Je n'avais tout simplement pas vu des piétons sur le passage protégé au milieu de la chaussée!

Ma réflexion est de dire qu'une hémianopsie gauche ou droite présente de beaucoup trop grands risques pour conduire une voiture, moto et même un vélo. M'étant fait peur à vélo, j'ai fini par le vendre. Une hémianopsie haute, basse (je ne sais pas comment vous les nommez) seraient, peut-être, plus compatibles avec la conduite bien que dans les tunnels vous avez souvent des feux au plafond de celui-ci et du coup on ne les verrait pas sans compter le nombre de fois que l'on passerait souvent sous des panneaux de signalisation sans les voir!

Ma conclusion est de dire que, quelque soit l'hémianopsie, elle est incompatible avec la conduite d'un véhicule. Dieu sait si c'est ennuyeux de ne pas conduire dans notre monde mais au moins on ne risque pas de devenir un criminel et de détruire des familles. Même si j'ai développé une faculté à tourner les yeux plus souvent pour voir à gauche, cette faculté disparaît peu à peu avec la fatigue ou le manque de concentration ce qui est fréquent si vous parlez avec quelqu'un ou écoutez les infos à la radio.

Jean-François P. (Suisse)

envoyez vos témoignages à  ::  marie.vanier@umontreal.ca

Responsable

Marie Vanier

Joindre
Marie Vanier

Logo du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métroplitain

Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal Métropolitain (CRIR),
site Institut de réadaptation de Montréal


6300, avenue Darlington
Montréal, Qc
H3S 2J4
Tél.: (514) 340-2111 poste 3157
Téléc.: (514) 340-2154

marie.vanier@ umontreal.ca



Photo de l'École de réadaptation

Faculté de médecine
Université de Montréal